Nous n'avons aucun robot de traite sur nos fermes, seulement des salles de traite avec des trayeuses.

Pas de robot de traite

Actualité - 22/07/2017

Pas de robot de traite
.

Priorité à l'humain 

Après de longs débats en interne, nous, éleveurs,  avons décidé de ne pas avoir de  robot de traite sur nos fermes (un robot de traite permet une traite sans intervention humaine sur les animaux), mais seulement des salles de traite avec des trayeuses comme ci-contre avec Manu de la ferme Péard.
L'humain est au coeur de notre réseau et nous préférons des hommes plutôt que des machines pour traire nos vaches.

Nous vous expliquons pourquoi : 
  • La traite est pour nous l'occasion privilégiée d'observer et de créer du lien avec chaque animal et ceci deux fois par jour. Nous voulons ainsi favoriser le rapport de l'éleveur avec l'animal
  • Cela permet d'éviter la distribution d'aliment au robot et de privilégier l'accès du troupeau au pâturage (Plus de 7 mois dans les prés pour les fermes du réseau)
  • Nous préférons également encourager l'emploi plutôt que le robot. Le fait de transformer notre lait sur la ferme nous permet de valoriser notre lait et de recruter sur l'élevage ainsi que sur la yaourterie ou fromagerie.
  • Nous avons fait le choix d'éviter des frais d'installation conséquents inhérents au robot de traite (plus de 100 000€)
  • Frais à rentabiliser avec un nombre toujours supérieur de vaches. Nous avons en moyenne sur nos fermes entre 65 à 70 vaches laitières par ferme.Notre objectif n'est pas d'avoir toujours plus de vaches mais de valoriser correctement notre lait.


Le comté interdit également le robot de traite dans son cahier des charges

Nos fermes sont ouvertes tous les 1er mercredi du mois pour une traite ouverte. N'hésitez pas à vous inscrire et à venir voir de vos propres yeux il n'y a que cela de vrai  !!!